Slagwerk Atelier : Entre cuir, douleur et design

Slagwerk Atelier : Entre cuir, douleur et design

Le fouet est l’extension du bras des maitres et maitresses, une de leur obsession. Dans l’équation de l’excellente, il compte autant que la précision du geste. Malgré son importance, il est rare de trouver des fouets de qualité, il est encore plus rare d’en trouver qui allie tant l’esthétisme que l’efficacité.

Dans notre quête de la perfection, nous avons eu la chance de croiser la route de Slagwerk atelier. Un créateur hollandais qui, remarquant l’absence de produits qualitatifs sur le marché, s’est lancé dans la réalisation de fouets. Chacune de ses créations est réalisée à la main dans son propre atelier en utilisant uniquement des matériaux de qualité. Au-delà de la démarche, qui nous parle bien évidement, nous avons été séduits par ce côté moderne, presque design qu’ils arborent. Face à un bel objet, j’ai toujours tendance à succomber et lors de la visite de leur site, je me suis rapidement laissé tenter par quelques-unes de leurs créations.

Quelques jours plus tard, j’ai eu le colis entre mes mains et je ne fus pas déçu. Leur produit attire le regard, c’est indéniable mais dès qu’on les a en mains, ils imposent le respect. Leur poids est agréablement conséquent. Ils inspirent la robustesse. La poignée quoiqu’atypique est agréable, assez large pour que cela soit parfaitement ergonomique et pourtant la prise en main est parfaite. On sent qu’ils ont été réellement conçus pour la pratique.

Les lanières sont en cuir sellier italien, les délicieuses senteurs que celles-ci dégagent sont indéniablement un gage olfactif de qualité. Taillés en carré, les bords sont finement ciselés. Les lanières sont mordantes, terriblement redoutables. Leur efficacité a été douloureusement éprouvée depuis par quelques courageuses. L’accessoire se destine surtout à des utilisateurs expérimentés mais si vous désirez un flogger moins agressif, vous pourrez opter pour des lanières en caoutchouc. Arrondies et plus souples, leurs caresses seront bien plus agréables.

Mon acquisition préférée est certainement leur « Dragon Tail », la large lanière de cuir est aussi dangereuse qu’elle n’y parait ! D’une épaisseur de 4mm, elle claque durement sur la peau.  Bien que plus facile d’accès qu’un « Single Tail » classique, il n’est pas non plus à mettre entre toutes les mains. Un certain contrôle est nécessaire mais une fois maitrisé, il sera d’une délicieuse cruauté.

En plus de participer à son design unique, les différentes pièces métalliques de la poignée permettent de personnaliser ceux-ci, de les graver au nom de l’utilisateur. Et pour ceux qui désirent un produit plus exclusif, Slagwerk Atelier a sorti une merveilleuse série en plaqué or 24 carats ainsi qu’une autre sertie de diamants. Le moyen d’avoir un fouet réellement exceptionnel !

Web : https://webshopslagwerkatelier.nl/

Insta : @slagwerk_atelier

No Comments

Post A Comment